picto ateliers terreAteliers Terre

Utilité du silex de la préhistoire à nos jours

Retour aux Ateliers Terre
mine silex

Qu’est ce que le silex ?

Le silex est une concrétion siliceuse très dure, composée de calcédoines et d’opales disposées en lits dans la craie.

De forme irrégulière et de couleur variable, le silex est recouvert d’une patine blanche.

Le silicium est un élément chimique non métallique très répandu sur Terre et toujours associé à l’oxygène avec lequel il forme du silicate.

carrière silex

La mine de silex

La mine de silex située au Pach-Lowe est une des dernières exploitations de silex dans la vallée du Geer.

L’extraction des silex se faisait en carrières à ciel ouvert mais également en souterrain lorsque les réserves se réduisirent. Cette extraction a laissé de nombreuses excavations souterraines dont certaines peuvent être visitées tandis que d’autres servent encore aujourd’hui de champignonnières.

La mine de silex utilise les mêmes techniques d’exploitation que la mine de charbon, à quelques exceptions près, le massif étant beaucoup plus stable et moins dangereux.

Les parois d’une mine de silex sont solides, blanches ou jaunâtres. Il s’agit de couches calcaires du Crétacé supérieur, constituées de dépôts marins incluant un nombre considérable de débris de mollusques, d’ossements et de sable, témoins de la mer qui a couvert nos régions jusqu’à la fin de la période tertiaire.

bancs de silex

Nous y voyons aussi des bancs de silex d’une bonne épaisseur qui étaient exploités pour en faire des pavés destinés à des usines de faïence et de porcelaine. Les pierres étaient dégagées du tuffeau à l’aide de pioches et de leviers. Le silex était débité par des rompeurs pour être acheminé vers les chantiers de taille. Le tuffeau était chargé dans des wagonnets (système Decauville) cheminant sur des rails.